Langues modernes

L’apprentissage d’une langue étrangère
constitue pour l’élève un moyen d’ouverture à un autre groupe linguistique et à sa culture. Son objectif principal est de pouvoir entrer en contact avec des personnes d’autres cultures. À cette fin, les cours de langues travaillent les quatre compétences requises pour une communication efficace : compréhension à l’audition et à la lecture et expression orale et écrite. Parallèlement, l’effort que nécessite l’apprentissage des langues développe chez l’élève des valeurs telles que le sens du travail, la persévérance et la rigueur.

Au terme du premier degré,
l’élève sera capable de comprendre les informations contenues dans un message oral, de produire un message oral en situation de communication, de comprendre les informations contenues dans un message écrit et de rédiger un message écrit cohérent et logique. Aux deuxième et troisième degrés, l’accent sera mis sur le développement de l’autonomie : le jeune devra de plus en plus mobiliser ses savoirs et savoir-faire dans le cadre d’activités significatives. Il sera progressivement confronté à des documents authentiques de complexité croissante.

La pédagogie mise en œuvre
fait appel à la participation active (tant au niveau personnel que lors des travaux de groupes) et à l’écoute attentive de l’élève, car elles lui permettent d’acquérir des automatismes et l’aident dans son travail de mémorisation. De nombreux exercices pratiques sont proposés : jeux de rôle, dialogues, interviews, résumés de texte, présentations orales, situations défis… Bien que n’étant pas une fin en soi, l’étude du vocabulaire, de la grammaire et des structures est un passage obligé qui permettra à l’élève d’atteindre la correction et la précision nécessaires à une communication de qualité.

Afin de donner du sens aux apprentissages
et de mettre les élèves en situation réelle de communication, diverses activités sont mises sur pied.

Dans le cadre du cours de néerlandais, un échange de courrier et une rencontre d’un jour avec des correspondants néerlandophones sont organisés annuellement pour les élèves de deuxième année. Un échange linguistique de plus longue durée est proposé chaque année aux élèves de cinquième. Il consiste en deux volets de trois jours chacun, l’un en Flandre, l’autre en Wallonie. Le programme de ces deux séjours comprend des activités diverses comme des visites, des jeux de langage, des interviews, mais aussi des activités plus récréatives qui permettent un approfondissement des contacts entre jeunes francophones et néerlandophones. Au troisième degré, nous initions les élèves à la presse écrite en travaillant pendant une quinzaine de jours sur base de journaux néerlandophones.

Dans le cadre du cours d'allemand, nous proposons chaque  année à nos élèves une excursion à Aix-la-Chapelle ou à Trêves. Au-delà de son intérêt culturel, ce voyage constitue une excellente occasion pour nos élèves d'aller à la rencontre de nos voisins et de mettre à l'épreuve leurs compétences linguistiques en situation réelle.

Dans le cadre du cours d’anglais, une pièce de théâtre interactive est proposée chaque année aux élèves du cycle supérieur (4e à 6e année). Cette activité vise à permettre à nos élèves d’exercer leurs connaissances et veut contribuer à leur donner l’assurance nécessaire à la pratique de la langue.

Des tables de conversation
en anglais et néerlandais sont accessibles à nos élèves du 1er degré. Elles ont pour objectif principal de développer la communication orale, de motiver les élèves à parler en langue cible : la priorité est accordée aux composantes orale et auditive de la langue, qui constituent l’essentiel des activités en classe. Elles veulent faire découvrir le plaisir de s’exprimer en langue étrangère et privilégient les activités communicatives créatives et ludiques (sketches, saynètes, chansons, karaoké, jeux de rôle, défis, recettes culinaires, jeux de société, participation à des activités extra-muros). Elles visent à développer la confiance en soi et viennent en soutien et en renforcement de la formation de base. Afin que les élèves adoptent spontanément ce nouveau moyen de communication, c’est dans la langue cible que l’enseignant s’exprime en permanence. La prise de risques est valorisée : Ik DURF, j’ose, I DARE !


Page précédente: Mathématique
Page suivante: Langues anciennes