Langues anciennes

Au premier degré : le cours de latin

L’apprentissage du latin au premier degré
vise une meilleure intégration de chaque élève au point de vue intellectuel, social et culturel.

Étudier le latin,
c’est apprendre à traduire des textes écrits jadis dans cette langue et à respecter le message qu’il communique.

L’apprentissage du latin,
langue flexionnelle, place les élèves face à des situations problèmes à résoudre et leur permet ainsi de s’exercer à des compétences dites transversales, puisqu’exploitées dans tout apprentissage.

L’élève observe attentivement,
analyse puis classe ses observations, induit à partir de celles-ci des règles qu’il applique après les avoir comprises. Il formule et vérifie à cet effet des hypothèses. Il améliore sa maîtrise de la langue française (quatre-vingts pour cent des mots français sont formés sur des racines latines), il s’exerce à la consultation d’outils de travail (dictionnaire, grammaire, atlas. ) Il mémorise aussi certains savoirs essentiels afin de travailler plus efficacement. Il découvre la richesse d’une civilisation et ce qu’elle a laissé en héritage.

L’élève utilise,
en plus de ses manuels, différentes sources de documentation (bandes dessinées, livres d’art, mythologies…) et se familiarise avec l’outil multimédia (recherche documentaire et visite virtuelle de villes et monuments antiques sur Internet, illustration de textes traduits par des DVD, des CD-Rom…).

En 2e année,
le cours de latin intègre une initiation au grec ancien, qui complète et soutient les démarches entreprises.

Aux 2e et 3e degrés : les cours de latin et de grec

Au fil des 2e et 3e degrés,
l’élève développe une capacité à :

  • traduire, en français correct, un extrait d’auteur en mobilisant ses connaissances de la langue et en utilisant à bon escient toute autre information disponible ;
  • expliquer un fait de langue ou de commenter le contenu d’un texte inconnu ou travaillé en classe en appuyant sa démarche sur des informations tirées du texte ;
  • approfondir un aspect des civilisations romaine ou grecque en exploitant correctement divers documents, puis de rédiger, en français correct, ou de communiquer oralement une synthèse sur cet aspect de la civilisation antique.

Pour atteindre ces compétences,
l’élève met en œuvre des connaissances lexicales, morphologiques et syntaxiques de complexité croissante qu’il doit progressivement maîtriser afin de travailler plus efficacement et plus rapidement. Il pose des problèmes, propose des hypothèses et les vérifie, fait preuve de rigueur et de précision. Il s’exerce à la consultation d’ouvrages de référence chaque fois que celle-ci s’avère nécessaire. Il traite de façon critique les informations en sa possession. Il affine sa maîtrise orale et écrite de la langue française. Il s’interroge sur la postérité en français des mots latins ou grecs, ainsi que sur les origines du lexique de ces langues. Il découvre comment Romains ou Grecs ont résolu leurs problèmes quotidiens, politiques, économiques, sociaux, religieux… et met les aspects les plus importants de ces civilisations en rapport avec notre culture contemporaine.

Comme au premier degré,
l’élève utilise, en plus de ses manuels, différentes sources de documentation (livres d’histoire, romans, bandes dessinées, livres d’art, mythologies…) et se familiarise également avec l’outil multimédia (recherche documentaire et visites virtuelles sur Internet, illustration de textes traduits par des DVD, des CD-Rom…). De plus, il visite sites et musées remarquables et assiste, quand l’occasion se présente, à des comédies ou tragédies antiques.


Page précédente: Langues modernes
Page suivante: Sciences